Vous êtes ici

Etats-Unis

Etats-Unis, rupture de l'Accord de Paris sur les climats

Portrait de Pr. Philippe WECKEL
Soumis par Pr. Philippe WECKEL le mar, 06/06/2017 - 21:07

Déclaration de Rose Garden White House du 1er juin 2017 - Cohérence et prévisibilité du Président Trump - Les deux voix de l'Amérique - Un retrait virtuel de l'Accord de Paris, mais une vraie rupture - Le rôle essentiel des destinataires indirects de l'Accord de Paris, pouvoirs locaux et secteur privé - Accélérer maintenant le mouvement pour le rendre irréversible

Les perspectives du différend sur les avoirs iraniens aux Etats-Unis

Portrait de Pr. Philippe WECKEL
Soumis par Pr. Philippe WECKEL le sam, 06/18/2016 - 18:19

En déposant sa requête devant la Cour internationale de justice le 15 juin dernier, l'Iran livre un combat d'arrière-garde dans une affaire ancienne dont les Etats-Unis maîtrisent désormais l'issue rapide. L'instance qui s'ouvre fournira-t-elle l'occasion d'un procès de l'unilatéralisme américain ou bien celui de l'implication de l'Iran dans les actions terroristes dévastatrices qui ont été menées dans les années 1980 au Liban ? Non, ceux qui espèrent un procès historique devant l'organe judiciaire de l'ONU devront déchanter.

Vote par le Sénat américain d'un amendement interdisant la torture pendant les interrogatoires

Soumis par Dr. M-J SARDACHTI le ven, 06/26/2015 - 10:02

Le 16 juin 2015, le Sénat américain a voté un amendement à la loi de défense nationale 2016 (National Defense Authorization Act) lequel prévoit l’abolition de certaines techniques d’interrogation, utilisées notamment contre les suspects de terrorisme après les attentats du 11 septembre 2001, les limitant ainsi à celles autorisées dans le manuel des armées 2-22.3 intitulé « Human Intelligence C

Etats-Unis, la loi sur l'examen parlementaire de l'accord nucléaire avec l'Iran

Portrait de Pr. Philippe WECKEL
Soumis par Pr. Philippe WECKEL le sam, 05/23/2015 - 22:26

Le Président Obama a signé le 22 mai la loi sur l’examen de l’accord nucléaire avec l’Iran (Iran Nuclear Agreement Review Act of 2015). La loi avait été adoptée à une très confortable majorité au Sénat (98 voix pour, contre celle du Sénateur Bottom) et à la Chambre des Représentants (400 contre 25). L’issue répond à une démarche interpartisane (bipartisane) et traduit un compromis négocié sous la menace du véto présidentiel entre le pouvoir législatif (concrètement la Commission des affaires internationales du Sénat) et le pouvoir exécutif.

S'abonner à Etats-Unis