Vous êtes ici

Sfdi

S'abonner à flux Sfdi
Société française pour le droit international
Mis à jour : il y a 5 min 13 sec

Colloque d’ouverture du Concours Rousseau – Le droit international et les nouveaux visages de la piraterie

lun, 04/24/2017 - 16:02

L’édition 2017 du Concours Charles-Rousseau de procès simulé en droit international, organisée par l’Université d’Abomey-Calavi et soutenue par la SFDI, se déroulera à Cotonou (Bénin) du 28 avril au 6 mai 2017. 

La semaine de Concours s’ouvrira par un colloque international sur le thème : Le droit international et les nouveaux visages de la piraterie

PROGRAMME

 

Catégories: sociétés savantes

VIDEO – Journée de la SFDI à Nanterre

lun, 04/24/2017 - 13:10

 

 

 

Les vidéos de la Journée de la SFDI à l’Université Paris Nanterre sont accessibles sur la « webTV » du Centre de droit international de Nanterre (CEDIN).

Demi-jounée Jeunes chercheurs : La pénalisation du droit international

Demi-journée Actualités : L’actualité du droit des immunités internationales

Catégories: sociétés savantes

Max Planck Institute Luxembourg – Conférence : A Bridge Over Troubled Waters: Dispute Resolution in the Law of International Watercourses and the Law of the Sea

mar, 04/18/2017 - 10:55

Lundi 25 septembre – Mardi 26 septembre 2017

Max Planck Institute Luxembourg
Conference room, 4th floor
4, rue Alphonse Weicker
L-2721 Luxembourg

 

Programme et site internet : http://www.mpi.lu/news-and-events/2017/september/25-26/dispute-resolution-in-the-law-of-international-watercourses-and-the-law-of-the-sea/

Contact et renseignements : Martina Winkel – (+352) 26 94 88 923 – events@mpi.lu

Catégories: sociétés savantes

Université Cergy-Pontoise – Journée d’étude : La démocratie appliquée au droit international: de quoi parle-t-on ?

mar, 04/18/2017 - 10:49

JOURNÉE D’ÉTUDES
9 juin 2017 – 9h00-18h00

Université de Cergy-Pontoise
Site des Chênes 1
Amphithéâtre Planiol (Entresol 2)
33 Bd du Port, 95011 Cergy-Pontoise Cedex
RER A : Cergy Préfecture

Programme (PDF)

Direction scientifique : Marie-Clotilde RUNAVOT

Matinée : Démocratiser l’ordre international : les sens contemporains, sous la présidence de Michel COSNARD, Professeur à l’Université de Cergy-Pontoise

Après-midi : La démocratie internationale : essence ou contre-sens ? sous la présidence d’Yves NOUVEL, Professeur à l’Université Panthéon-Assas (Paris 2)

Catégories: sociétés savantes

Université Paris Nanterre – Colloque : Vers un droit mondialisé de l’arbitrage ?

lun, 04/17/2017 - 11:22

L’Université Paris Nanterre accueille jeudi 20 avril 2017 un colloque intitulé : Vers un droit mondialisé de l’arbitrage ?

PROGRAMME

Catégories: sociétés savantes

Mouhamadou Idy Sall, La Certification des élections, un nouvel outil dans la gestion des processus électoraux en Afrique à travers une opération de maintien de la paix: le cas de la Côte d’Ivoire

mer, 04/12/2017 - 14:08

Mouhamadou Idy Sall soutiendra publiquement ses travaux de thèse en droit public intitulés :

La Certification des élections, un nouvel outil dans la gestion des processus électoraux en Afrique à travers une opération de maintien de la paix: le cas de la Côte d’Ivoire

dirigés par Madame Roselyne ALLEMAND

Soutenance prévue le mercredi 26 avril 2017 à 14h30

Lieu : Université de Reims Champagne Ardenne 57 bd Taittinger – Bat 13 Recherche 51100 REIMS – salle R418

Composition du jury :

  • Mme Roselyne ALLEMAND – UNIVERSITE DE REIMS – Directeur de these
  • M. Serge SUR – UNIVERSITE PARIS II PANTHEON ASSAS – Rapporteur
  • M. Marcel SINKONDO – UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE ARDENNES – Rapporteur
  • M. Jochen SOHNLE – UNIVERSITE DE LORRAINE – Rapporteur

Résumé :

La résolution de la crise ivoirienne nécessite l’organisation d’une élection présidentielle inclusive. Sur la base de l’Accord de Pretoria, les Nations Unies vont s’impliquer dans la gestion du processus électoral, conformément à la Résolution 1765(2005) du Conseil de sécurité, instituant le mandat de certification. La certification du processus électoral ivoirien constitue dés lors une activité électorale inédite au cœur de la souveraineté nationale. En effet, la gestion du processus électoral par les organes nationaux et un organe international repose sur une architecture juridique hybride, mélangeant le droit national et le droit international, devant permettre la sauvegarde des résultats de l’élection présidentielle.

L’acceptation du mécanisme de la certification par les autorités nationales dans ce processus régalien modifie substantiellement la traditionnelle hiérarchie des normes qui attribue à la Constitution et au Conseil constitutionnel une place privilégiée dans les rapports internes et externes. Ainsi, la mise en œuvre du mandat de la certification enlève toute force obligatoire à la décision du Conseil constitutionnel censée revêtir l’autorité de la chose jugée. La déclaration de certification des Nations Unies accorde au candidat proclamé par la Commission électorale indépendante, une légitimité et une crédibilité internationales au détriment du candidat proclamé vainqueur par le Conseil constitutionnel.

Cette situation pousse le Conseil constitutionnel ivoirien à se dédire, et reconnaître la supériorité de la certification sur sa décision.

Catégories: sociétés savantes